Facebook Twitter Linked In Instagram Youtube

2,7 M$ pour les soins aux patients et la recherche relative aux cancers du poumon, de l’estomac et de l’œsophage

La deuxième édition de la Soirée en or : une autre grande démonstration d’appui de la part de la communauté


La Fondation de l’Hôpital général de Montréal et la Fondation du cancer des Cèdres ont conjugué leurs efforts cette année encore pour organiser conjointement la deuxième édition du gala Soirée en or au profit du Programme des thérapies novatrices pour les cancers du thorax et œsophago-gastrique. L’événement et les autres activités de financement ont permis d’amasser 2,7 M$ pour l’amélioration des soins et des traitements destinés aux patients atteints d’un cancer du poumon, de l’estomac ou de l’œsophage.

« Nous sommes extrêmement fiers de pouvoir soutenir l’incroyable travail de notre équipe de chirurgie thoracique dont l’approche innovante a changé la vie d’un si grand nombre de patients, note Jean-Guy Gourdeau, président et chef de la direction de la Fondation de l’Hôpital général de Montréal. Dans des cas comme ceux-ci, le soutien de notre communauté s’avère vital. C’est pourquoi nous invitons les gens, non seulement de Montréal, mais de toute la province, à faire un don à la campagne CODE ViE pour nous aider à fournir de l’équipement, du financement et des ressources à nos formidables équipes médicales. »

« La collaboration entre nos équipes multidisciplinaires formées de professionnels de la santé et nos fondations nous permet, grâce à la générosité de nos donateurs et au pouvoir de la philanthropie, d’offrir aux patients les meilleurs soins qui soient. »  mentionne Jeff Shamie, président et chef de la direction de la Fondation du cancer des Cèdres.

Surmonter les obstacles

Le pronostic pour ces cancers est généralement sombre, le taux de survie après cinq ans se situant entre 15 et 20 %. Toutefois, des percées remarquables ont été réalisées dans le traitement du cancer du poumon et des cancers de l’œsophage et de l’estomac au cours des cinq à dix dernières années, et les chirurgiens de l’Hôpital général de Montréal (HGM) ont contribué directement à bon nombre de ces avancées.

« Le Centre des thérapies novatrices pour les cancers du thorax et œsophago-gastrique de l’Hôpital général de Montréal s’est développé au cours des cinq dernières années parce que nos équipes médicales ont constaté la nécessité de répondre à certains besoins en matière de soins aux patients », explique le Dr Lorenzo Ferri, directeur de la Division de chirurgie thoracique et directeur du Programme de chirurgie gastro-intestinale supérieure à l’HGM. « Son objectif est d’améliorer l’expérience des patients et les soins qu’ils reçoivent, et de maximiser leurs chances de guérison. »

À cette fin, le programme s’articule autour de trois axes :

« Plus nos équipes multidisciplinaires sont intégrées les unes des autres à l’égard d’un certain type de cancer, particulièrement dans le cas des cancers complexes qui exigent un apport majeur de plusieurs spécialités, plus nous sommes efficaces dans les soins offerts aux patients, » indique le Dr Armen Aprikian, chef de la Mission des soins en oncologie du CUSM.

De nouveaux laboratoires pour des traitements améliorés et personnalisés

Les fonds amassés à l’occasion de l’édition 2017 de la Soirée en or ont été octroyés pour la plus grande part à la construction d’un laboratoire de médecine de précision. Les tissus prélevés au cours de la chirurgie sont envoyés au nouveau laboratoire Wajcer Vatch où ils subissent une analyse au niveau moléculaire (de l’ADN) et servent à la création d’avatars à partir de cellules cancéreuses actives du patient. Ces avatars sont employés pour l’évaluation de plusieurs mutations et médicaments, dans le but de découvrir lesquels fonctionnent réellement avant d’administrer quoi que ce soit au patient et ainsi limiter les effets secondaires.

À l’avant-garde de la chirurgie minimalement invasive

L’Hôpital général de Montréal et le Centre du cancer des Cèdres du CUSM hébergent le plus important programme sur le cancer de l’œsophage au Canada et l’un des plus importants programmes sur le cancer du poumon au pays. Le Programme de chirurgie thoracique de McGill à l’HGM a aussi été reconnu comme un centre d’excellence, titre attestant qu’il offre le plus haut standard de soins intégrés, de recherche et de formation au Québec. Toutes les chirurgies pour ces cancers sont effectuées à l’HGM. Les services d’oncologie médicale et de radio-oncologie, ainsi que les soins de soutien et les soins palliatifs sont majoritairement dispensés au Centre du cancer des Cèdres,

 L’équipe du Programme de chirurgie thoracique a intégré de nombreuses thérapies de pointe pour les cancers du poumon et de l’œsophage, qui permettent aux patients de récupérer plus rapidement après leur opération. Par exemple, à l’HGM, certains patients atteints d’un cancer de l’œsophage ont eu la chance de subir des interventions novatrices pratiquées sans incision. Nommée dissection sous-muqueuse par endoscopie, cette technique consiste à retirer les cellules cancéreuses en passant par la bouche au lieu de pratiquer une longue incision dans l’abdomen et la poitrine pour retirer l’œsophage et l’estomac. En 2005, l’HGM a été le premier hôpital d’Amérique du Nord à mettre cette technique en pratique et son Programme de chirurgie thoracique est encore le plus grand programme à le faire.

Des techniques de chirurgie novatrices ont aussi été adoptées pour le traitement du cancer du poumon, dans le but d’amoindrir les effets sur le corps du patient et de réduire la douleur associée. À ce jour, environ 70 à 80 % des chirurgies effectuées à l’HGM pour traiter le cancer du poumon le sont par des techniques de chirurgie minimalement invasive (aussi appelée micromanipulation chirurgicale). Il s’agit d’un des taux les plus élevés en Amérique du Nord.

Pour soutenir le Programme des thérapies novatrices pour les cancers du thorax et œsophago-gastrique, cliquez ici. 

À propos de la Fondation de l’Hôpital général de Montréal

La mission la Fondation de l’Hôpital général de Montréal est de fournir un soutien vital pour des soins vitaux. Son rôle consiste à amasser des fonds efficacement, à les gérer de façon responsable et à investir judicieusement dans la recherche, la formation et la technologie au sein de l’Hôpital général de Montréal, du Centre universitaire de santé McGill et, plus largement, du réseau universitaire de santé McGill. La Fondation travaille en étroit partenariat avec les donateurs et les précieux collaborateurs pour sensibiliser la population et atteindre l’excellence en matière de soins vitaux pour tous les patients, actuels et futurs.

À propos de la Fondation du cancer des Cèdres

La Fondation du cancer des Cèdres est un organisme caritatif en milieu hospitalier dont la mission est de soutenir la prestation de soins complets pour tous les patients atteints du cancer qui sont traités au Centre universitaire de santé McGill : bébés, adolescents et jeunes adultes (AJA), adultes et même les patients en soins palliatifs. Grâce à ses efforts de collecte de fonds, la Fondation du cancer des Cèdres appuie la prestation de soins exceptionnels aux patients, fait l’acquisition d’équipements à la fine pointe de la technologie, finance des programmes de soutien aux patients, accroît la sensibilisation aux enjeux liés au cancer et investit dans la recherche sur le cancer, l’information des patients et la formation professionnelle.

Pour davantage d’information sur la campagne CODE ViE, veuillez communiquer avec Sylvie Riendeau, Directrice, Marketing et Communication : sriendeau@fondationhgm.com 514-934-1934 poste 43732.

lire
Campagne de 100 M$ pour la Fondation de l’Hôpital général de Montréal
Mardi 13 novembre 2018
lire
Place à la recherche!
Jeudi 4 octobre 2018
lire
Félicitations Dr Fried!
Lundi 1 octobre 2018