Facebook Twitter Linked In Instagram Youtube

Nouveau Centre des MII : de nombreux avantages pour les patients et le personnel

Le 14 novembre 2017, le Centre des maladies inflammatoires de l’intestin (MII) du CUSM a été inauguré à l’Hôpital général de Montréal. Le Centre prodigue des soins multidisciplinaires aux patients atteints de MII selon une approche unique en son genre au Québec. Les différents intervenants en MII y sont regroupés sur un même étage, ce qui facilite la collaboration. Pour le patient, cela signifie un accès facilité aux médecins, diététistes, infirmières, spécialistes des soins cliniques et autres membres du personnel de soutien.


Inauguration du Centre des MII du CUSM
Le patient Tony Panarello accompagné de Dr Bitton, Dr Seidman, Dr Lakatos et Jean-Guy Gourdeau

Grand avantage du Centre, en plus de profiter de services de consultation et de soins de suivi, les patients éprouvant des symptômes graves peuvent aussi faire appel à la clinique de rendez-vous rapide durant les heures d’ouverture en semaine. Via une adresse courriel particulière, il est possible d’obtenir facilement un rendez-vous, évitant ainsi de devoir se rendre à l’urgence.

« Notre objectif est d’améliorer la vie de nos patients. Vivre avec une MII, c’est vivre avec des symptômes intermittents et fluctuants, explique le Dr. Alain Bitton, directeur de la division de gastroentérologie du CUSM. Nos patients ne savent jamais lorsqu’ils connaîtront une recrudescence de leurs symptômes, si les traitements qu’ils suivent seront efficaces ou quels en seront les effets secondaires. Ils ne peuvent pas non plus prédire s’ils auront besoin d’une chirurgie ou si celle-ci entraînera des complications, tout cela sans parler du stress psychosocial avec lequel ils vivent quotidiennement. »

Via le Centre, les patients et leurs médecins ont également accès à des essais cliniques, dans les cas où un traitement médical conventionnel ne suffit pas. On y réalise aussi de la recherche clinique/translationnelle et des activités pédagogiques. Finalement, un programme de fellowship attire des médecins de partout au pays et d’ailleurs dans le monde qui souhaitent se spécialiser et réaliser des recherches sur les MII.

Qu’est-ce qu’une MII?

La colite ulcéreuse et la maladie de Crohn sont les deux principales maladies inflammatoires de l’intestin. Ces troubles inflammatoires touchent les intestins, et les personnes qui en sont at­teintes peuvent éprouver des symptômes tels que des douleurs abdominales, de la diarrhée et de la fatigue. Des recherches sont en cours afin de confirmer si les MII découlent d’un dérèglement du système immunitaire chez les personnes possédant une prédisposition génétique.

La maladie est le plus souvent  diagnostiquée lorsque les patients ont entre 15 et 30 ans. À travers le monde, un nombre croissant de personnes en sont aujourd’hui atteintes. Au Canada, près d’une personne sur 150 vivrait avec une MII, en faisant l’un des pays au monde avec le plus de nouveaux cas.

Comme ces maladies touchent chaque personne de manière différente, il est difficile d’établir un plan de traitement et des recommandations nutritionnelles qui s’appliquent à tous les patients. L’approche personnalisée demeure donc la meilleure méthode de traitement.

lire
Max Pacioretty visite l’Hôpital général de Montréal
Jeudi 16 novembre 2017
lire
La première édition du gala Soirée en or permet de recueillir 1,9 M$ pour les cancers du poumon, de l’œsophage et de l’estomac
Lundi 6 novembre 2017
lire
La Fondation de l’Hôpital général de Montréal dévoile sa nouvelle identité visuelle
Mercredi 18 octobre 2017