Vos dons sauvent des vies

 

Traumatologie

Le Centre de traumatologie Dr David S. Mulder est l’un des trois centres de traumatologie de niveau 1 pour adultes. Destiné aux patients présentant les blessures les plus graves et les plus complexes, il accueille chaque année plus de 1 500 patients victimes d’accidents de la route (conducteurs, cyclistes et piétons), de chutes et de crimes. Son périmètre d’action englobe tout le sud de l’autoroute 40, la Montérégie et le Nord-du-Québec, incluant les communautés Cri et Inuit, soit un territoire regroupant plus de deux millions de personnes.

Who-we-arePréparation à grande échelle pour les situations d’urgence

Le 26 mai 2016, l’Hôpital général de Montréal (HGM) a effectué une simulation de catastrophe « code orange ». Dans ce scénario, un accident de train a eu lieu dans Saint-Henri, faisant de nombreuses victimes. Une équipe multidisciplinaire en santé mentale, composée de psychiatres, de psychologues, de travailleurs sociaux et de bénévoles, a été constituée et mise à l’épreuve avec l’équipe de traumatologie. Pour la communauté, il est rassurant de savoir que l’hôpital dispose d’un solide programme d’entraînement et d’une telle expertise pour les situations d’urgence.

Programme de prévention des blessures

Le Programme de prévention des blessures a pour but de réduire les comportements dangereux et le nombre de lésions traumatiques dues à des accidents évitables. Des activités de prévention sont organisées par le biais de rencontres avec des étudiants, de présentations, d’ateliers de simulation, de kiosques d’information et d’événements communautaires.

Achat d’un nouveau CT scan

L’HGM prévoit renouveler son appareil CT scan (Computed Tomography Scan) et rénover la salle qui l’abrite. Cet appareil répond aux besoins du département d’urgence et de sa mission en traumatologie, ce qui signifie qu’il est en service 24 / 7 / 365. Il sert également de corridor de service pour dépanner les autres hôpitaux de Montréal. Au total, l’appareil réalise plus de 8 000 examens par année.

Programme de traumatisme craniocérébral

L’équipe multidisciplinaire du Programme de traumatisme craniocérébral de l’HGM est spécialisée en trauma neurologique aigu et en réadaptation précoce. Elle traite chaque année plus de 1 300 patients hospitalisés ou en consultation externe provenant de Montréal, de la Montérégie et du Nord-du-Québec. Elle les suit étroitement, de leur admission à l’hôpital jusqu’à leur sortie, et met en œuvre un protocole de suivi rigoureux. L’équipe fait également appel à ses partenaires du réseau de la santé et de la communauté pour assurer la continuité des soins. La plupart des patients souffrent de blessures multiples; le traitement fait donc l’objet d’une approche holistique, allant au-delà du traumatisme cérébral. De plus, l’équipe est appelée à traiter le plus grand nombre de « cas complexes » au Québec, alors que près de la moitié des patients présentent des problèmes concomitants comme des troubles mentaux, d’itinérance ou de toxicomanie.

Nouvel appareil IRM à l’HGM

L’hôpital fera l’acquisition d’un nouvel appareil IRM grâce aux dons de la Fondation Max Pacioretty et de la Fondation canadienne pour l’innovation. Le nouvel équipement servira à détecter les signes de lésions cérébrales mineures et graves, au moyen d’une imagerie extrêmement précise. Une commotion
peut être très difficile à percevoir : tout dépend de l’apparence des symptômes, qui sont de nature
plutôt qualitative (autoévaluation des sensations du patient) et parfois trop légers pour être décelés.

Mission en santé mentale

L’HGM se démarque par son importante mission en santé mentale. Le département de psychiatrie traite certains des cas les plus complexes de la province. Environ 50 000 patients y sont reçus chaque année en consultation externe et 500 y sont hospitalisés.

Nouveaux services et installations destinés aux patients en psychiatrie 

En avril 2015, l’HGM a bonifié l’étendue de ses services d’urgence pour les patients en psychiatrie en procédant à l’ouverture de l’unité d’urgence psychiatrique du CUSM, située dans ses locaux. Ce département de pointe est doté d’une équipe interdisciplinaire de psychiatres, infirmiers, travailleurs sociaux et autres professionnels de la santé. Il s’agit d’un environnement de guérison indispensable pour les patients qui ont besoin d’être évalués et traités de toute urgence. En mars 2016, l’unité a été officiellement nommée « Unité de soins d’urgence en santé mentale Jacqueline G. Angus », en l’honneur de Jacqueline Angus et de l’important soutien continu de sa famille.

Programme de transition au rétablissement 

Le Programme de transition au rétablissement est conçu pour améliorer l’expérience des patients et favoriser leur rétablissement à long terme, en réduisant les rechutes et les nouvelles hospitalisations, de même qu’en améliorant leur qualité de vie. Tout cela est rendu possible grâce aux pairs bénévoles agissant à titre de mentors auprès des patients et de leurs aidants naturels pour encourager le rétablissement et les pratiques d’autogestion pendant la transition d’un établissement de soins vers la collectivité.

Programme de musicothérapie

Lorsqu’elle est exploitée sous toutes ses facettes par des thérapeutes professionnels, la musique a le don de guérir. Créé à l’HGM dans le but d’améliorer et de préserver la santé mentale grâce à l’expression créative, Le groupe MusiArt s’active à rehausser le bien-être, l’estime de soi et la concentration des patients. Le groupe est composé de patients, accompagnés par Dany Bouchard, musicothérapeute. En 2016, le musicien de blues Antony Gomes a livré une prestation musicale impromptue à l’hôpital et remis un don par l’intermédiaire de sa fondation Music is the Medicine. Ce don a permis l’installation de postes d’écoute et l’achat de nouveaux équipements pour la salle de musique du département de psychiatrie.

Chirurgie thoracique

Dr-Lorenzo-Ferri

Basé à l’Hôpital général de Montréal, le programme de chirurgie thoracique de McGill est le seul à avoir reçu du ministère de la Santé la désignation de niveau 4 pour le cancer du poumon, indiquant qu’il offre le plus haut standard de soins intégrés, de recherche et de formation de la province.

Le programme fait également preuve d’un niveau élevé d’innovation, ayant adopté, entre autres, une méthode de chirurgie minimalement invasive pour le cancer du poumon et de l’œsophage.

La division de Chirurgie thoracique a connu une croissance exponentielle au cours des cinq dernières années, après que le gouvernement eut rapatrié les services à l’HGM pour l’ensemble de la région desservie par le réseau de McGill et au-delà. Le nouveau territoire desservi abrite près du tiers de la population du Québec.

Grâce aux collectes de fonds et aux donateurs, l’HGM sera non seulement en mesure de maintenir ces services complexes pour tous les Québécois, mais également de se positionner à l’avant-garde pour le développement de nouveaux programmes de recherche

Programme de réhabilitation rapide après chirurgie (RRAC)

Le programme de RRAC vise à maximiser tous les avantages de la chirurgie, tout en réduisant au minimum les effets négatifs qui en découlent. Ce programme repose sur une approche multidisciplinaire, faisant intervenir chirurgiens, anesthésistes, médecins consultants, nutritionnistes, physiothérapeutes et psychologues, de manière à préparer le patient tout au long du processus de soins, depuis la rencontre initiale avec le chirurgien jusqu’au rétablissement complet.

Nouveaux équipements de chirurgie minimalement invasive

Les chirurgiens de l’HGM ont une solide réputation à l’international en matière de chirurgie minimalement invasive. Fort de l’expertise de ses praticiens dans ce domaine et dans celui de la chirurgie gastro-intestinale supérieure, notre service de chirurgie a mis sur pied un important programme de chirurgie bariatrique.

Programme péri-opératoire

Le programme péri-opératoire (POP) repose sur un principe tout simple : plus un patient qui s’apprête
à subir une intervention chirurgicale est en forme, meilleures sont ses chances de récupérer par la suite. Le POP s’appuie sur trois volets : le conditionnement physique (capacité aérobique, musculation, souplesse), la nutrition (augmentation importante de l’apport en protéines) et le soutien psychologique. Ce programme structuré, qui améliore les résultats en s’appuyant sur la « science de l’athlétisme », est unique en son genre. Pour favoriser l’observance du programme à domicile, les patients sont supervisés par des experts tels qu’un nutritionniste et un kinésiologue.

Orthopédie

La division d’Orthopédie de l’HGM est reconnue comme chef de file dans le traitement de la colonne vertébrale, des traumatismes et des tumeurs, ainsi qu’en arthroplastie et en chirurgie sportive. Un grand nombre de patients souffrant de problèmes orthopédiques graves sont dirigés vers ce département, qui effectue en moyenne de 150 à 200 nouvelles consultations par semaine.

Staff2Cardiologie

La division de Cardiologie offre des soins intégrés multidisciplinaires du niveau primaire au niveau quaternaire.En tant que Centre de traumatologie de niveau 1, l’HGM porte un intérêt particulier aux soins cardiaques. L’unité est dotée des appareils de soins intensifs les plus performants et elle répond aux plus hauts standards propres aux hôpitaux modernes et innovants.

 

 

Gériatrie

La division de Médecine gériatrique compte sur son équipe de consultation pour répondre aux besoins des personnes âgées fragiles, de leur entrée à l’urgence jusqu’à leur sortie. En consultation externe, les aînés aux prises avec des invalidités physiques et cognitives sont évalués, puis traités. En parallèle, ils sont accompagnés par les équipes de services communautaires qui veillent à les maintenir à domicile en toute sécurité.

La clinique d’évaluation des chutes et de la mobilité, qui relève de la division de Médecine gériatrique, effectue des évaluations multidisciplinaires ultra spécialisées des risques liés à la démarche et aux chutes chez les personnes âgées, dans le but de prévenir les incidents et les récidives. Les membres de cette équipe multidisciplinaire ont pour principal objectif l’éducation des patients et de leurs familles.

Gastroentérologie

Gastro_NB

Chef de file du domaine de l’endoscopie, cette division offre un environnement universitaire largement axé sur la recherche. La division de Gastroentérologie de l’HGM se distingue par son programme sur les maladies inflammatoires de l’intestin (MII)

En 2016, le Centre d’excellence sur les MII du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) a ouvert ses portes au 16e  étage de l’HGM. Il s’agit du premier centre autonome du genre en Amérique du Nord. En plus d’effectuer des suivis, le centre apporte de l’aide aux patients dans les situations d’urgence. En semaine, l’équipe d’experts en MII sont sur place pour offrir des soins aux cas urgents.

Ophtalmologie

La division d’Ophtalmologie est un centre de soins des yeux de premier ordre pouvant compter sur des collaborations entre spécialistes dans le cadre de projets de recherche et d’enjeux cliniques complexes. Son groupe d’ophtalmologistes spécialisés comprend des experts des maladies cornéennes et externes, de la chirurgie réfractive, des ultrasons ainsi que de la rétine médicale et chirurgicale. De plus, la majorité de ses cliniciens effectuent, entre autres, des chirurgies de la cataracte.

Recherche

La recherche a été et demeure une priorité de la Fondation de l’HGM. Grâce au soutien de nos généreux donateurs, nous décernons plus de 80 bourses de recherche à des chercheurs cliniques en médecine et en soins infirmiers dans le cadre de la soirée annuelle de remise de bourses. Cette initiative contribue directement au recrutement et au maintien en poste de chercheurs cliniques de renommée internationale.

Pour en savoir plus sur les nombreuses façons dont vous pouvez contribuer aux divers projets et départements de l’Hôpital général de Montréal, veuillez cliquer ici.