Facebook Twitter Linked In Instagram Youtube

Chirurgie thoracique


La division de Chirurgie thoracique traite les patients atteints de cancers du poumon, de l’œsophage et de l’estomac.

Le pronostic de ces cancers est généralement assez sombre, le taux de survie après cinq ans se situant entre 15 % et 20 %. Des avancées remarquables ont cependant été réalisées dans le traitement des cancers du poumon et de l’œsophage/gastro-intestinaux au cours des dix dernières années, et les chirurgiens de l’Hôpital général de Montréal (HGM) ont contribué directement à ce progrès.

De nombreuses thérapies novatrices ont été intégrées pour ces deux types de cancer, permettant aux patients de récupérer plus rapidement après leur opération.

À l’HGM, certains des patients atteints d’un cancer de œsophage sont d’ailleurs en mesure de subir des interventions novatrices se faisant sans incision, ce qui améliore grandement leur récupération. Nommée dissection sous-muqueuses par endoscopie, cette technique consiste à retirer les cellules cancéreuses en passant par la bouche au lieu d’avoir à pratiquer une longue incision dans l’abdomen et la poitrine pour retirer l’œsophage et l’estomac.

Nous avons été le premier hôpital en Amérique du Nord à utiliser la technique de dissection sous-muqueuses par endoscopie et nous sommes à ce jour le programme le plus large et le plus productif au Canada. Nous recevons d’ailleurs des demandes d’un peu partout au pays. Grâce au soutien de la Fondation, j’ai pu aller me familiariser avec cette technique au Japon et je suis heureux de pouvoir la transmettre à la future génération de chirurgiens, ici même à Montréal.
Dr Lorenzo Ferri, directeur de la division de Chirurgie thoracique et directeur du Programme de chirurgie gastro-intestinale supérieure

L’Hôpital général de Montréal dispose désormais du plus important programme sur le cancer de l’œsophage au Canada et de l’un des plus grands programmes sur le cancer du poumon au pays. Le programme de chirurgie thoracique de McGill basé à l’HGM, est le seul à avoir reçu du ministère de la Santé la désignation de niveau 4 pour le cancer du poumon, indiquant qu’il offre le plus haut standard de soins intégrés, de recherche et de formation de la province.

Ouverture de la nouvelle clinique

La Division de chirurgie thoracique a emménagé dans sa toute nouvelle Clinique autonome de chirurgie thoracique et gastro-intestinale supérieure en mai 2017. Complètement redessinée, cette clinique située au 8e étage de l’HGM offre des soins oncologiques complexes selon une approche de type « guichet unique ». Son équipe travaille étroitement avec des hôpitaux de partout au Québec, incluant l’Hôpital général juif et l’Hôpital Saint Mary, les hôpitaux de Lakeshore, Verdun et Gatineau, le CHUS et le CHUQ. Des équipements de pointe, comme une machine à ultrason, des gastroscopes et des bronchoscopes spécialisés, permettent l’évaluation immédiate des tumeurs, ce qui assure aux patients des soins oncologiques centralisés et personnalisés.

Le gala Soirée en or

Grâce aux collectes de fonds et aux donateurs, l’HGM sera non seulement en mesure de maintenir ces services complexes pour tous les Québécois, mais également de se positionner à l’avant-garde pour le développement de nouveaux programmes de recherche.

Le 4 novembre 2017, la Fondation de l’Hôpital général de Montréal et la Fondation du cancer des Cèdres présentaient la première édition du gala Soirée en or, au profit du Programme des thérapies novatrices pour les cancers du thorax et œsophago-gastrique. L’événement et les autres activités de financement ont permis d’amasser 1,9 M$ pour l’amélioration des soins et des traitements destinés aux patients touchés par ces cancers dévastateurs.