Traumatologie


Aussi incroyable que cela puisse paraître, jusqu’au début des années 1990, le taux de mortalité des personnes admises dans les hôpitaux du Québec pour cause de traumatismes avoisinait 50 %. Près de la moitié des patients traités en salle d’urgence pour des blessures mettant leur vie en danger ne retournaient donc jamais à la maison !

Depuis la mise en place du système de traumatologie menée par le Dr David S. Mulder dans l’ensemble du Québec en 1993, ce taux a chuté considérablement pour s’établir à moins de 5 %. Malgré cela, les traumatismes demeurent la principale cause de mortalité chez les Canadiens de moins de 44 ans.

Le Centre de traumatologie Dr David S. Mulder est l’un des trois centres de traumatologie de niveau 1 pour adultes. Destiné aux patients présentant les blessures les plus graves et les plus complexes, il accueille chaque année plus de 1 500 patients victimes d’accidents de la route (conducteurs, cyclistes et piétons), de chutes et de crimes. Son périmètre d’action englobe tout le sud de l’autoroute 40, la Montérégie et le Nord-du-Québec, incluant les communautés Cri et Inuit, soit un territoire regroupant plus de deux millions de personnes.

Peu de gens saisissent à quel point les traumatismes et les blessures font des ravages dans la société. Ils sont la cause du plus grand nombre d’années de vie perdues au sein de la population. Notre centre de traumatologie est l’un des plus fréquentés au pays. Nous devons absolument être en mesure d’offrir les meilleurs soins possibles et d’élaborer des façons efficaces de prévenir les blessures complexes ainsi que de les traiter en situation d’urgence.
Dr Tarek Razek, chef, Traumatologie et codirecteur du Centre pour la chirurgie mondiale

Préparation à grande échelle pour les situations d’urgence

Le 26 mai 2016, l’Hôpital général de Montréal (HGM) a effectué une simulation de catastrophe « code orange ». Dans ce scénario, un accident de train a eu lieu dans Saint-Henri, faisant de nombreuses victimes. Une équipe multidisciplinaire en santé mentale, composée de psychiatres, de psychologues, de travailleurs sociaux et de bénévoles, a été constituée et mise à l’épreuve avec l’équipe de traumatologie. Pour la communauté, il est rassurant de savoir que l’hôpital dispose d’un solide programme d’entraînement et d’une telle expertise pour les situations d’urgence.

Programme REBOA

REBOA est l’acronyme de « Resuscitative Endovascular Balloon Occlusion of the Aorta», une technique utilisée en traumatologie pour traiter les patients dont les blessures à la poitrine, à l’abdomen ou au pelvis causent de fortes hémorragies, mettant leur vie en péril.

En traumatologie, tout est une question de temps: de la rapidité avec laquelle les patients arrivent après leur accident à celle avec laquelle nous les évaluons et traitons leurs blessures. En 2018, nous avons lancé le programme REBOA afin de tester l’utilisation de nouveaux cathéters servant à arrêter de fortes hémorragies. En quelques mois seulement, nous avons été en mesure de sauver la vie de sept patients grâce à ce dispositif et à la formation offerte aux membres de l’équipe médicale. Rien de cela n’aurait été possible sans le soutien de la Fondation et de la communauté. Merci!
Dr Andrew Beckett, Chirurgien-traumatologue, intensiviste et instigateur de l’implantation du programme REBOA au Canada

Centre pour la chirurgie mondiale : faciliter l’entraide, au Canada comme à l’étranger

Dans les régions éloignées du Grand Nord québécois ainsi que dans un nombre toujours croissant de pays en développement, des experts de l’équipe de traumatologie de l’HGM s’activent à transmettre leurs connaissances afin d’y réduire le nombre de blessures et le taux de mortalité. Pour y parvenir, ils ont développé des programmes d’éducation, de recherche et d’échanges multidisciplinaires qui renforcent les systèmes de traumatologie en place. À l’heure actuelle, des programmes sont déployés en Haïti, au Népal, en Ukraine et dans 32 États africains, grâce au développement d’alliances avec l’Organisation mondiale de la Santé, la Croix-Rouge, le Croissant-Rouge, ainsi qu’avec les universités, les hôpitaux et les gouvernements locaux.

Programme de traumatisme craniocérébral

L’équipe multidisciplinaire du Programme de traumatisme craniocérébral de l’HGM est spécialisée en trauma neurologique aigu et en réadaptation précoce. Elle traite chaque année plus de 1 300 patients hospitalisés ou en consultation externe provenant de Montréal, de la Montérégie et du Nord-du-Québec. Pour plus d’information sur ce programme, veuillez cliquer ici. 

Programme de prévention des blessures 

Le Programme de prévention des blessures a pour but de réduire les comportements dangereux et le nombre de lésions traumatiques dues à des accidents évitables. Des activités de prévention sont organisées par le biais de rencontres avec des étudiants, de présentations, d’ateliers de simulation, de kiosques d’information et d’événements communautaires. Pour plus d’information sur ce programme, veuillez cliquer ici.