Facebook Twitter Linked In Instagram Youtube

400 000 $ pour l’Unité de neuromodulation

Bell Cause pour la cause soutient l’amélioration de l’accès aux soins de santé mentale à l’Hôpital général de Montréal


Bell Cause pour la cause remet 400 000 $ à Code Vie : La Fondation de l'Hôpital général de Montréal
De gauche à droite : M. Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux, Mme Martine Alfonso, présidente-directrice générale par intérim, Centre universitaire de santé McGill, Mme Martine Turcotte, vice-présidente exécutive, Québec, Bell, Dre Michaela Barbarosie, directrice, Unité de Neuromodulation, Centre universitaire de santé McGill et M. Jean-Guy Gourdeau, président et chef de la direction, Fondation de l’Hôpital général de Montréal

Bell Cause pour la cause a annoncé aujourd’hui la remise d’un don de 400 000 $ à la Fondation de l’Hôpital général de Montréal (FHGM), qui servira à l’acquisition d’un nouvel appareil de stimulation magnétique transcrânienne répétitive (SMTr) et d’un neuronavigateur. Ces appareils aideront la Mission de santé mentale du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) à accroître l’accès des personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale à son Unité de neuromodulation.

Le Dr Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux, en a fait l’annonce, en compagnie de Martine Turcotte, vice-présidente exécutive, Québec, de Bell, de Jean-Guy Gourdeau, président et chef de la direction de la FHGM, et de Martine Alfonso, présidente-directrice générale par intérim du CUSM.

« Bell Cause pour la cause est fière de faciliter l’accès aux innovations en matière de santé mentale au Québec, comme les services novateurs de l’Hôpital général de Montréal qui seront accessibles à plus de patients, plus rapidement, a affirmé Mme Turcotte. L’HGM est réputé pour ses travaux dans le domaine de la neuromodulation et pour faire une réelle différence dans la vie des Québécois touchés par des problèmes de santé mentale. »

« Bell Cause pour la cause vient soutenir et s’inscrit parfaitement dans les efforts du gouvernement à améliorer non seulement la qualité des soins et des services en santé mentale, mais aussi leur accessibilité, a déclaré le Ministre Barrette. Rappelons seulement nos investissements supplémentaires afin d’accélérer la mise en place du Plan d’action en santé mentale 2015-2020. L’annonce de ce don important à la Fondation de l’Hôpital général de Montréal en est un bel exemple, et représente une excellente nouvelle qui aura des répercussions directes sur la vie des personnes atteintes de troubles mentaux. Merci à Bell pour sa démarche porteuse et son engagement à briser le silence et à soutenir des projets novateurs en santé mentale. »

La thérapie SMTr est offerte aux patients atteints de troubles anxieux et de l’humeur chez qui la médication n’est pas une option envisageable. Ces traitements sécuritaires et non invasifs font intervenir des champs magnétiques ciblant des zones précises du cerveau. Selon le patient, le traitement renforce ou affaiblit les connexions synaptiques associées à son trouble, avec peu ou pas d’inconfort.

« Ce don de Bell Cause pour la cause est une excellente nouvelle pour les patients qui ont des problèmes de santé mentale, en particulier ceux qui ne tolèrent pas les médicaments en raison de leurs effets secondaires, a souligné la Dre Michaela Barbarosie, directrice de l’Unité de neuromodulation à l’HGM. Le fait de pouvoir offrir à plus de patients l’accès à un traitement non invasif, sans répercussions sur la fonction cognitive et comportant peu ou pas d’effets secondaires, est d’une valeur inestimable. »

Le nouveau neuronavigateur utilise les images du cerveau du patient, obtenues par imagerie par résonance magnétique (IRM), pour offrir une thérapie SMTr plus ciblée, ce qui permet d’en améliorer la performance thérapeutique, ainsi que les taux de rémission et de réponse au traitement. Cela aura pour avantage supplémentaire d’accroître le nombre de patients pris en charge chaque année.

« Je luttais contre la dépression depuis de nombreuses années avant qu’on me dirige vers l’Unité de neuromodulation du CUSM de l’Hôpital général de Montréal; la technologie sur place a contribué à accélérer mon processus de guérison, a affirmé Yuri Sarasty, un patient. Grâce à la thérapie SMTr, je suis un membre actif de la communauté. Je constate avec plaisir que cette technologie sera accessible à plus de personnes souffrant de dépression. »

« Soutenir les programmes de santé mentale fait partie de nos priorités, a déclaré M. Gourdeau. L’Hôpital général de Montréal est le principal fournisseur des services de santé mentale du CUSM. Grâce à ce partenariat avec Bell Cause pour la cause, nous allons être en mesure d’offrir encore plus de soutien à la collectivité. »

« Chaque année, le département de psychiatrie de l’HGM reçoit environ 50 000 patients externes et hospitalise 500 patients, a indiqué Mme Alfonso. Grâce à la collaboration entre les chercheurs et les cliniciens en psychiatrie du CUSM, il est possible de traiter plus efficacement les troubles de santé mentale qui affligent notre population. L’HGM constitue un pôle essentiel pour les services d’urgence psychiatrique pour adultes au centre-ville de Montréal. »

La Journée Bell Cause pour la cause aura lieu le 31 janvier

L’HGM, le CUSM et la FHGM s’associent à Bell et invitent tout le monde à prendre part à la conversation sur la santé mentale pendant la Journée Bell Cause pour la cause. Pour chacune des interactions suivantes qui se produiront le 31 janvier, Bell versera 5 cents au profit de programmes canadiens en santé mentale, sans frais additionnels pour les participants :

Messages texte et appels : Chaque message texte envoyé et chaque appel interurbain ou mobile effectué par les clients de Bell

La Journée Bell Cause pour la cause 2017 a établi de nouveaux records, alors que 131 705 010 messages ont été envoyés, ce qui a fait croître le financement de Bell à l’égard de la santé mentale au Canada de 6 585 250,50 $. Le mot-clic #BellLetsTalk (l’équivalent anglais de #BellCause) a été le plus utilisé au Canada en 2017, et est maintenant le mot-clic le plus utilisé de tous les temps sur Twitter au Canada.

Avec 729 065 654 interactions de la part de Canadiens au cours des sept dernières journées Bell Cause pour la cause, l’engagement total de Bell à l’égard de la santé mentale, qui a commencé par un don initial de 50 millions $ en 2010, s’élève maintenant à 86 504 429,05 $. Bell prévoit que son engagement atteindra au moins 100 millions $ en 2020.

Pour en savoir plus, visitez Bell.ca/Cause.

À propos de Code Vie : La Fondation de l’Hôpital général de Montréal
La mission de la Fondation de l’Hôpital général de Montréal est d’assurer un soutien vital pour des soins vitaux. Le mandat de la Fondation consiste à amasser des fonds importants et à les gérer et à les investir de façon avisée dans la recherche, la formation et la technologie au sein de l’Hôpital général de Montréal (HGM), du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et, plus largement, du réseau de santé universitaire de santé McGill. Nous travaillons en étroite collaboration avec les donateurs et nos précieux collaborateurs à promouvoir l’excellence en matière de soins vitaux pour tous les patients, actuels et futurs.

Conférence de presse du 22 janvier 2018

Annonce officielle du don de Bell Cause pour la cause à la Fondation de l’Hôpital général de Montréal, en soutien à l’Unité de neuromodulation du CUSM.

lire
Grand projet de modernisation de l’HGM
Jeudi 26 juillet 2018
lire
Rapport annuel : l’impact de vos dons
Jeudi 21 juin 2018
lire
La santé mentale des femmes à l’honneur
Lundi 18 juin 2018