Parlons des traumatismes crâniens


Vous connaissez probablement quelqu’un ayant souffert d’une commotion cérébrale ou d’une forme plus sévère de traumatisme crânien.

John Feifer fait partie de ces personnes. Il a subi de multiples traumatismes crâniens dans sa jeunesse en pratiquant des sports qu’il aimait. Après une chirurgie au cerveau de 14 heures et des mois de rééducation, il a heureusement pu reprendre une vie normale, mais tous n’ont pas sa chance.

« Lors de ma première séance de physiothérapie, un garçon de mon âge ayant subi une opération similaire se trouvait à côté de moi. Quelques mois plus tard, après d’épuisantes séances de rééducation, j’étais de retour sur mes patins alors que lui, ne pouvait toujours pas se tenir debout sans assistance. Cela m’a profondément ébranlé. Je me suis promis d’aider d’autres personnes se trouvant dans une situation similaire. »

Dans le cadre du Mois de la sensibilisation aux traumatismes crâniens, John partage son histoire afin d’amasser des fonds pour soutenir la recherche et les soins pour les personnes ayant subi un traumatisme crânien. Il a d’ailleurs lancé sa propre collecte de fonds via notre plateforme action.codevie.ca.

Que sont les traumatismes crâniens et comment les prévenir?

Voilà deux excellentes questions auxquelles a répondu la Dre Judith Marcoux, neurochirurgienne à l’Hôpital général de Montréal.

La plupart de ces blessures à la tête peuvent être évitées. Pensez à porter un casque lors de pratiques sportives telles que le ski, le vélo ou le patin. Évitez de prendre le volant après avoir pris un verre ou consommé d’autres substances pouvant réduire vos réflexes ou votre jugement et n’hésitez pas à demander de l’aide pour effectuer des tâches en hauteur, comme déneiger le toit ou nettoyer les gouttières.

Soyez prudents!

Offrez un soutien vital pour des soins vitaux.
Faites un don dès aujourd’hui.

lire
Retour sur une année inspirante, grâce à vous
Jeudi 17 juin 2021
lire
Un don de 2,7 millions de dollars pour soutenir la formation en soins infirmiers
Mercredi 12 mai 2021
lire
Un soutien majeur pour des soins en santé mentale plus accessibles
Jeudi 6 mai 2021